Du 2 au 7 octobre 2016, nous avons participé à la Semaine du Coworking pendant laquelle nous avons accueilli gratuitement toute personne désirant tester le coworking à Arlon. La semaine étant terminée, il est temps de faire le bilan.

Cédric Hubert s'est prêté au jeu des questions réponses suite à son essai du vendredi 7 octobre.

Peux-tu nous présenter ton projet?

Il s’agit d’une activité bénévole qui consiste à référencer et à mettre en réseau l'ensemble des initiatives de transition et/ou citoyennes dans la Gaume et Lorraine belge et aussi - spécifiquement - à Arlon.

Nous sommes un groupe assez important, mais depuis le début nous sommes 2 - 3 personnes à travailler plus particulièrement sur la création d’un site Internet. Ce n’est qu’une (toute petite) partie de l’initiative dans son ensemble, mais cela nous semble être un outil d’information intéressant.

Comment as-tu eu connaissance de la Coworking Week?

Via une annonce du Greenlab sur Facebook.

Comment s'est déroulée ta journée d’essai?

Très bien. L’accueil a été très sympa et pro. L’environnement et l’ambiance générale de travail poussent à la productivité. Nos objectifs de la journée ont été remplis et même dépassés sans difficultés.

Cédric Hubert (Arlon en transition) a testé l'espace de coworking d'Arlon

Quels sont les bénéfices du coworking de ton point de vue?

Très positive. Pour toutes les raisons évoquées plus haut. Parmi les points à améliorer on pourrait citer la rapidité de la connexion Internet (mais vous nous aviez prévenu que des améliorations sont en cours).

Conseillerais-tu le coworking à tes proches?

Oui et d’ailleurs c’est déjà fait, une connaissance devrait venir faire un essai au GreenLab dans un future proche.

Ton essai t'a-t-il donné l'envie de revenir dans un futur proche?

Dans l’absolu, oui. Je serais particulièrement intéressé par une formule à la carte ou la journée, qui étant donnée mon activité - bénévole - me permettrait de profiter du GreenLab sans m’engager dans des frais récurrents.

En savoir plus sur Arlon en transition